Ad

Depuis 1954, « Conquest » est l’expression même de l’élégance sportive au sein des collections Longines. Aujourd’hui, la marque au sablier ailé propose de nouvelles variations vert kaki pour sa ligne « HydroConquest ». Assurément « la » couleur de l’été.


L’engagement de Longines dans le sport ne date pas d’hier. Ni d’avant-hier. Fondée à Saint-Imier, en Suisse, Longines célèbre cette année le 188e anniversaire de la marque horlogère. Laquelle tire son nom du lieu-dit « Le pré des Longines » où la première manufacture fut implantée. Héritière d’une longue expérience en tant que chronométreur de championnats mondiaux ou partenaire de fédérations internationales, la longue histoire de Longines s’inscrit dans une tradition d’élégance et de performance qui se retrouve dans ses produits. Dès 1878, la manufacture produit, grâce à de nouveaux procédés mécaniques, un mouvement de chronographe simple, le calibre 20H. Il s’agit du premier dispositif fabriqué par la marque de chronométrage et de mesure du temps. Dès 1952, à Helsinki, Longines entrera dans l’histoire des jeux Olympiques comme chronométreur officiel et sera longtemps présente aux olympiades modernes. Si la maîtrise des technologies les plus avancées l’a poussée à s’intéresser également au monde de la F1, ses « spécialités » sont le ski alpin, l’équitation et la gymnastique. Aujourd’hui membre du Swatch Group (premier fabricant mondial de produits horlogers), Longines utilise un sablier ailé comme emblème.

Performance « Conquest »

En 1954, Longines lance « Conquest ». Elle inaugure ainsi une nouvelle stratégie de développement du produit intégrant le concept de « ligne » de produits qui vise à aider le client dans son choix pour trouver la bonne montre. « La quintessence de l’élégance sportive », disait-on à l’époque ! L’idée : mettre en valeur une nouvelle esthétique sportive et moderne ainsi que l’esprit de conquête de tous ceux qui ont osé aller plus loin pour découvrir de nouveaux horizons. De formes rondes, la ligne « Conquest » s’habille de céramique et/ou d’acier selon les modèles et met en lumière des cadrans blancs, noirs, gris ou argentés. Montres à l’origine plutôt masculines, les modèles « Conquest » sont proposés dans des boîtiers de diamètres étroits, dès 29,5 mm, permettant  aux femmes qui souhaitent s’équiper d’une montre sportive élégante de profiter de la collection. Etanche jusqu’à 50 m, voir 300 m pour les « Conquest Céramique », les modèles sont équipés d’un guichet de date, voire d’un chronographe ou même d’un second fuseau horaire comme sur la « Conquest 24 Hours ». Les bracelets sont, quant à eux, présentés en acier, en céramique ou en cuir.

Souhaitant rendre hommage à son héritage et à ses plus anciens modèles, Longines a même créé un modèle de la famille « Conquest » qui deviendra emblématique : la « Conquest Heritage » de 1954. A l’époque, Longines fera appel à une icône hollywoodienne, Grace Kelly, pas encore princesse de Monaco, pour populariser ce bijou de précision, aux côtés de Cary Grant, dans « Le Crime était presque parfait », d’Alfred Hitchcock. Depuis, le cadran « argenté soleil »  a traversé les âges et sera repris, puis décliné au fil des années, en acier, en titane, en or jaune ou en or rose.

« Very High Precision »

Fière de son rôle de pionnier dans l’histoire de l’horlogerie à quartz, Longines présentait, en 2017, sa collection « Conquest V.H.P. » (Very High Precision) mue par une technologie novatrice basée sur le quartz. Résultat : des modèles de montres cinq à dix fois plus précis qu’une montre à quartz normale (avec un taux d’écart maximal de 1 minute en 5 ans). Ligne sportive par excellence, « Conquest V.H.P. » s’enrichit aujourd’hui de nouvelles déclinaisons sur bracelet en cuir (couture point sellier) pour s’afficher au poignet de ceux dont l’élégance ne souffre aucun compromis. Un bracelet brun vient sublimer les lignes sobres du boîtier en acier, alors que des bracelets en cuir noir et en cuir bleu nuit font écho aux mêmes couleurs du cadran dans un raffinement subtil. 

Quant à la ligne « HydroConquest », Longines propose de nouvelles variations vertes (vert kaki et vert impérial). Assurément la couleur de l’été 2020 ! Après le bleu, le gris et le noir, la couleur verte vient désormais habiller la nouvelle « HydroConquest », laquelle arbore sur sa lunette un insert en céramique kaki de la même teinte que son cadran, soulignant sa silhouette sportive et moderne. Monté sur un bracelet en acier ou sur un bracelet en caoutchouc également vert kaki, son boîtier disponible en deux tailles (41 ou 43 mm de diamètre) renferme un mouvement mécanique à remontage automatique. Longines affiche aussi un cadran en céramique vert impérial brossé vertical pour la nouvelle « HydroConquest Boutique Edition » ; elle renferme un calibre développé exclusivement pour Longines doté d’un spiral en silicium. Bracelets en acier ou en caoutchouc de la même nuance de vert que le cadran facilement interchangeables sans outil, grâce à un système de changement rapide.

Les lignes « Conquest », « HydroConquest », « Conquest V.H.P. », « Conquest Classic » et « Conquest Heritage » forment, ensemble, un riche assortiment de plus de trois cents modèles différents de la dernière série Longines et sont bien plus que de simples collections de montres. Elles sont le pilier de l’identité de la marque au sablier ailé. En plus des montres et des chronographes de plongée, il y a aussi des montres GMT et d’innombrables designs rétro. Et cela, dans une gamme de prix très raisonnables (autour de 1.000 euros), l’une des raisons pour lesquelles Longines est si appréciée par un public plus jeune et vigilant. Le fabricant suisse étant bien connu pour avoir placé la continuité au premier plan plutôt que de simplement sauter sur les tendances saisonnières, et rien de tout cela ne se reflète mieux que dans sa série « Conquest ».

Members Only freelance reporter

Comments are closed.