Yurtdışı Yatırım

Destination très appréciée des golfeurs belges, la Côte d’Opale décline le swing à tous les modes. Au Touquet et à Hardelot, Open Golf Club propose des packages cousus sur mesure pour une escapade inoubliable.  


La destination est incontournable pour tous les golfeurs belges. A moins de trois heures de route de Bruxelles, la Côte d’Opale recèle les plus beaux trésors pour chasser les birdies et déconnecter dans un cadre magique. Les parcours du Touquet et de Hardelot font partie des plus beaux de France. Et pourquoi ne pas marier les deux à l’occasion d’un séjour cousu sur mesure et griffé Open Golf Club ? Embarquement immédiat !

Entre mer, dunes et forêts

Direction Le Touquet, la célèbre station balnéaire réputée pour ses plages immenses et immaculées, ses boutiques de luxe, ses restos branchés, son casino et, bien sûr, ses golfs.

Le sport de St.Andrews est, ici, élevé au rang d’art de vivre et « Le Touquet Golf Resort » s’inscrit pleinement dans cet esprit. Fondé en 1904, ce club propose deux parcours de 18 trous (La Forêt et La Mer) et un de 9 trous (Le Manoir) qui combleront les joueurs de tous les niveaux.

La Mer (par 72 de 6.430 m) est un vrai must, sculpté par le temps dans le plus pur esprit des links. Ce n’est pas un hasard s’il a accueilli plusieurs fois l’Open de France (dont celui de 1977 remporté par Severiano Ballesteros) et s’il est traditionnellement référencé parmi les plus beaux parcours de France, voire d’Europe. « Il a été dessiné en 1931 par l’architecte britannique Harry Colt. Il serpente parmi d’immenses dunes et une végétation sauvage et il offre des vues imprenables sur la région », résume Charles Debruyne, directeur de ce club de référence qui met en avant toutes les grandes valeurs du golf comme l’accueil, l’organisation ou le greenkeeping.

Quelques trous sont emblématiques, comme le 10 (un petit par 3 avec un petit green ceinturé de bunkers), le 11 (un par 4 majestueux) ou le 18 (qui propose une improbable vue panoramique sur la côte). « Et nous avons, grâce à des plans aériens et à des photos d’époque, restauré les trous allant du 13 au 16 – qui avaient été modifiés après la Deuxième Guerre mondiale – afin de respecter le tracé initial… »

Oui, La Mer vaut clairement le voyage. C’est un parcours passionnant, parfois complexe (lorsque le vent est de la partie) mais toujours ludique. Un peu dans l’esprit du Royal Zoute qui porte également la griffe du même architecte. On s’y sent plongé dans un autre monde.

Le parcours La Forêt (par 72 de 5.915 m) est un parkland plat, balisé par les pins et les bouleaux. D’apparence plus facile, il nécessite pourtant une bonne technique à l’approche des greens. Enfin, le parcours Le Manoir (9 trous de 2.413 m) permet aux débutants de s’aguerrir et aux initiés de peaufiner leur forme. 

Le charme de Hardelot

Le Golf d’Hardelot est distant d’une vingtaine de kilomètres à peine du Touquet. Il propose aussi deux championship courses de 18 trous. L’un et l’autre sont de grande qualité et ont subi, ces dernières années, quelques aménagements très réussis. 

Les Pins (par 71 de 5.919 m) a été conçu en 1931 par l’architecte Tom Simpson, également auteur des célèbres parcours de Morfontaine, de Spa, du Sart-Tilman ou du Hainaut. C’est un chef-d’œuvre de classicisme qui comblera tous les puristes.

Là aussi, le parcours a été légèrement réaménagé sous le regard avisé de Frank Pont et de Patrice Boissonnas pour recréer le dessin et l’ambiance d’autrefois. Le résultat est bluffant. C’est du Simpson à tous les étages avec ces fameux bunkers si savamment placés. Un vrai « monument » à consommer sans modération. 

Le parcours des Dunes (par 70 de 5.080 m), qui porte la griffe du Belge Paul Rolin, vagabonde entre forêts et dunes. Il représente un vrai défi technique et tactique avec de nombreux dog-legs et six fabuleux petits par 3 où une précision de métronome est vivement recommandée pour toucher le green en régulation ! Bref, le joueur devra sortir tous les clubs de son sac et faire preuve d’une grande maîtrise technique et tactique pour ramener une belle carte de score dans le très sympathique club-house. Le « Najeti Hôtel du Parc » (quatre-vingts chambres), situé sur le site, est idéal pour ceux qui souhaitent loger à Hardelot.

« Manoir Hôtel »

Pour poser ses valises et son sac de golf au Touquet, le « Manoir Hôtel » est évidemment « the place de be ». On ne peut rêver plus bel emplacement : ce trois étoiles très confortable est situé juste en face des parcours. Entièrement rénové ces derniers mois par l’architecte d’intérieur Stéphanie Cayet, l’établissement marie élégance contemporaine, style français et charme « british ». Cette ancienne demeure familiale du fondateur du « Golf Resort » a été bâtie au début du XXe siècle et propose aujourd’hui quarante et une chambres et suites (entièrement rénovées) sur trois étages. Des terrasses privées, une piscine extérieure et un court de tennis complètent les infrastructures. Un bar d’esprit britannique et un restaurant gastronomique enrichissent l’offre.

Le nouveau club-house du Touquet, ultramoderne et confortable, est sorti de terre en 2016. Avec ses larges baies vitrées et sa grande terrasse, cette nouvelle structure de plain-pied offre de superbes vues panoramiques. Les vestiaires, riches de deux cents casiers, ont été bâtis avec les mêmes matériaux de qualité que le club-house. Au sein de celui-ci, le restaurant « The Spoon » (cent soixante couverts) propose une carte variée qui répond à toutes les attentes avec, en toile de fond, une atmosphère détendue, sportive et familiale, idéale pour l’incontournable dix-neuvième trou.

Des packages exceptionnels

On l’a dit : les golfs du Touquet et de Hardelot sont très appréciés des joueurs belges. Les packages proposés sont, il est vrai, imbattables. Que ce soit pour un séjour individuel ou en groupe, Open Golf Club propose des tarifs « clé sur porte » particulièrement tentants. En toutes saisons !

« Nous avons accueilli, durant de nombreuses années, un grand nombre de visiteurs britanniques. Le Brexit a rendu plus compliqués les voyages. La clientèle belge est heureusement très fidèle », poursuit Charles De Bruyne.

Parmi les packages proposés, signalons le séjour « Escapade », comprenant une nuit à l’hôtel (B&B en chambre double), deux green-fees (Touquet et/ou Hardelot) et un dîner de bienvenue, pour 220 euros par personne. Le même séjour avec deux nuits et trois green-fees est à 355 euros. Un supplément de 60 euros par nuit est demandé pour une chambre single.

« Nous avons également composé des packages pour les teaching pros belges désirant emmener leurs élèves (un minimum de sept) pour des stages de perfectionnement de quelques jours. En plus des parcours, nous bénéficions de nombreuses zones d’entraînement… »

Le séjour d’un élève comprenant trois nuits en B&B, quatre green-fees (Touquet et Hardelot) et l’accès illimité au practice est proposé à 460 euros. Et le séjour du pro est, bien sûr, offert.

Bref, en cette période si particulière où les longs voyages sont souvent compliqués à planifier, voici une destination de proximité qui réunit bien des atouts et dont on ne se lasse pas !

Members Only partner and editor

Comments are closed.

ankara escort çankaya escort çankaya escort escort bayan çankaya istanbul rus escort eryaman escort ankara escort kızılay escort istanbul escort ankara escort ankara escort escort ankara istanbul rus Escort atasehir Escort beylikduzu Escort Ankara Escort malatya Escort kuşadası Escort gaziantep Escort izmir Escort