Ad

Cet ingénieur de gestion est l’heureux créateur de Venilu-Bike, société nivelloise spécialisée dans le vélo électrique


C’est une success-story made in Belgium comme on les aime.  Start-up lancée en 2017, Venilu-Bike est devenue une véritable référence dans le secteur très tendance des vélos électriques. « Durant l’été, nous avons carrément été en rupture de stock tant la demande était grande », confie Brieuc Thoumsin, cofondateur et CEO de la petite société installée à Nivelles.

Les secrets d’une telle réussite ? D’abord, des vélos légers, pliables, puissants, silencieux, confortables, design et colorés qui s’adaptent à toutes les demandes. Ensuite, un concept innovant avec une batterie dans le tube de la selle. « Le modèle Urbana est plutôt destiné aux déplacements intra-urbains ou aux combinaisons avec la voiture et les transports en commun. Le Vida X est idéal à emmener avec soi pour de belles balades à la mer ou dans les Ardennes. Enfin, le Citana (qui n’est pas pliable) est carrément un VTC à assistance électrique doté d’un moteur 48v qui convient parfaitement pour des déplacements plus longs… »

Le vélo électrique a le vent en poupe

Avec une autonomie sans recharge allant de 50 à plus de 100 km, les modèles Venilu ont tout pour plaire à une clientèle mixte et de tous les âges. Les prix varient entre 1.700 et 3.900 euros en fonction des modèles et des usages. « La crise sanitaire a dopé nos ventes mais le vélo électrique a clairement le vent en poupe depuis plusieurs années », poursuit Brieuc Thoumsin, « Solvay boy » et jeune entrepreneur plein d’idées. A ses débuts, il avait créé des potagers d’intérieur. Et, dans la foulée, il a inventé des vestes pour cyclistes avec clignotants intégrés. Déjà le vélo…

Dans la petite usine de Nivelles, le grand braquet est, en tout cas, enclenché. « Nous nous fournissons au niveau des pièces à l’étranger (Canada, Roumanie, Asie…) mais l’assemblage se fait dans nos ateliers. Pour l’heure, l’équipe se compose de cinq personnes mais, vu la demande, on pourrait vite grimper à vingt salariés… »

Le succès de la petite société ne passe pas inaperçu dans un secteur en pleine croissance. « Je constate que nous sommes régulièrement copiés par la concurrence et je suis souvent sollicité pour des rapprochements… »

Members Only partner and editor

Comments are closed.