Ad

Passion pour les uns, loisir pour les autres, le golf se conjugue à tous les modes dans les resorts du Club Med. Embarquement immédiat !


Combien de golfeurs chevronnés n’ont pas découvert les joies du swing à l’occasion d’un séjour au Club Med ? Le scénario est cousu du fil vert dont on fait les meilleurs greens. Entre deux plongeons dans la piscine, le « gentil membre » se laisse tenter par une initiation au practice. Pour le fun. Par curiosité. Il mord. Un peu, beaucoup, à la folie. C’est le fameux coup de foudre. Et il devient, dès son retour, un fidèle de St.Andrews !

Oui, le Club Med et le golf, c’est une longue et belle histoire d’amour qui ne cesse de se renouveler. Plus que jamais, le swing est, en effet, la danse à la mode dans de nombreux resorts. Initiation, perfectionnement, stage, découverte de parcours : de multiples possibilités sont proposées en fonction des profils de chacun. Le Club Med organise même régulièrement des « Amazing Weeks » où le golf est mis à l’honneur avec des champions pour encadrer les élèves. A l’arrivée : rien que du bonheur !

Le catalogue des destinations proposant le golf dans leurs activités est très vaste. Nous vous proposons, ici, quatre escales – parmi tant d’autres – pour la fin de l’été ou pour le début de l’automne. Juste pour attiser les passions endormies… 

« Da Balaia » : la magie de l’Algarve

Grand classique, cette destination n’a pas pris une ride. Au sud du Portugal, à une trentaine de kilomètres de Faro, le « Resort de Da Balaia » (4 Tridents) a tout pour plaire avec, sous le soleil de l’Atlantique, de multiples activités. Dont, en pole position, le golf. L’Algarve est, il est vrai, l’un des spots mondiaux les plus appréciés des connaisseurs. Elle compte sur quelques kilomètres carrés de multiples parcours manucurés qui font référence. Au « Resort Club Med de Da Balaia », le passionné sera donc au paradis. Différents packages cousus sur mesure et très avantageux lui permettront de chasser les birdies sur de véritables championship courses comme Quinta do Lago, Vale de Lobo, Vilamoura, Victoria, San Lorenzo, Pinhal ou Laguna. Autant de parcours situés à une vingtaine de minutes à peine du resort. Mais les débutants ne sont pas oubliés, au contraire. Le Da Balaia Golf Club, avec son petit parcours de 9 trous (uniquement des par 3), est idéal pour s’initier à la discipline à deux pas du village. Un driving range, un putting green et un bunker d’entraînement complètent les installations et permettent aux G.O. de prodiguer leurs conseils dans la bonne humeur !  Avec son climat très lumineux et agréable toute l’année, l’Algarve est plus que jamais « the place to be » pour les amoureux de la petite balle alvéolée !

Marrakech envoûtante

Marrakech est, pour le golfeur en goguette, une autre destination phare et incontournable. Le « Resort La Palmeraie » (4 Tridents) est une adresse magique pour déconnecter dans un havre de paix parfumé de fleurs d’orangers et d’esprit oriental. La ville marocaine bénéficie d’un climat exceptionnel, notamment lorsque les baromètres sont à la baisse en Europe. Ce n’est pas un hasard, du coup, si la perle du Sud marocain attire tant de golfeurs entre octobre et avril. Le « Club Med de la Palmeraie » propose des mises aux greens certifiées conformes pour les joueurs de tous les niveaux. Sur le site même du resort, qui dispose d’un petit parcours, différents stages (initiation, perfectionnement, leçons particulières…) sont proposés à la carte. Mais les golfeurs pourront aussi réserver des tee-off préférentiels sur les magnifiques parcours des environs. On pense, bien sûr, au prestigieux Golf Royal, créé en 1923 par le pacha de la ville et qui n’a pas vieilli d’une ride. Mais aussi aux clubs plus récents d’Amelkis (dessiné par Cabell Robinson), de Samanah (avec vue sur les montagnes de l’Atlas) et d’Al Maaden (signé Kyle Phillips et ceinturé de palmiers, d’amandiers et de cyprès). Le Montgomerie GC, qui porte la griffe du célèbre champion écossais, mérite aussi le déplacement avec ses départs surélevés, ses obstacles d’eau et ses greens ondulés. Envoûtante par son ambiance autour de la place Jemaâ-El-Fna, Marrakech a aussi le swing dans la peau. Dans la Ville rouge, la mise au green s’impose !

Bunkers de sable blanc à Punta Cana

De l’autre côté de l’Atlantique, en République dominicaine, le golf est également élevé au rang d’art de vivre. Le « Resort du Club Med de Punta Cana » (4 Tridents) est, certes, une invitation au farniente avec ses eaux turquoise, ses plages de sable blanc et ses palmeraies à perte de vue. Une véritable carte postale exotique. Mais le golfeur averti ne résistera cependant pas à la tentation de sortir ses clubs ! Sur le site même, le débutant, curieux, pourra s’initier ou prendre quelques leçons sur le putting green ou au practice. Et à quelques minutes du resort, le joueur confirmé pourra fouler plusieurs autres parcours de grande renommée. Celui de Corales, inauguré en 2008, est somptueux ! Œuvre de Tom Fazio, il fait l’unanimité à la fois pour son dessin très spectaculaire le long de l’océan, pour la qualité de son entretien et pour la beauté de son décor naturel. Le trou n°18 (par 4 de 450 m des back tees) est emblématique. Le joueur est invité à driver au-dessus de la mer : tout simplement unique !

Le La Cana Golf Course est un autre « incontournable » de la région. Dessiné par Peter Dye Junior, il propose 27 trous, via trois boucles de 9 trous : Tortuga, Hacienda et Arrecife. Pas besoin de longs discours : c’est également du très haut niveau. L’eau turquoise de l’océan serpente entre les fairways et même les bunkers sont de sable blanc, ajoutant un plaisir visuel intense au défi purement golfique. La République dominicaine est l’une des destinations les plus tendance du moment. Au cœur de l’hiver européen, le mercure du thermomètre y affiche plus de 30°C…

La Palmyre, sur la côte Atlantique

Mais il n’est pas toujours nécessaire de partir loin pour savourer les joies du golf en version Club Med. En France, plusieurs villages ont, de longue date, pignon sur green. C’est le cas, bien sûr, à Vittel, dans les Vosges, et à Opio, sur la Côte d’Azur. Mais c’est aussi le cas à La Palmyre (4 Tridents), sur la côte Atlantique. Le Palmyre GC est, il est vrai, situé juste à côté du Club Med ! Dessiné au cœur d’une somptueuse pinède, le parcours de 9 trous propose des vues imprenables sur l’océan.

Pour les clients-golfeurs, c’est évidemment idéal. D’autant que le Club Med propose différentes formules pour combler tous les niveaux de jeu. Stage de perfectionnement de 5 jours, stage d’initiation sur 3 jours, stages pour enfant : chacun y trouvera son bonheur. Et ceux qui désirent découvrir d’autres terrains auront l’embarras du choix dans la région avec, notamment, le très beau parcours de Royan.

Infos : www.clubmed.be/golf

Members Only freelance reporter

Comments are closed.